Réduire la consommation électrique de sa maison de vacances, avec l’option EJP

maison de vacances consommation electrique

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire qui a l’habitude de bien se remplir été comme hiver ? Mais comment conjuguer économies d’énergie et grande maison, tout en ayant l’option EJP d’EDF ? C’est ce qu’on vous aide à démêler dans cet article.

J’optimise l’équipement de ma maison de vacances 💡

Je choisis bien mon chauffage

Pour réduire les pertes d’énergie, choisir un bon système de chauffage est essentiel. Vos radiateurs électriques sont trop anciens et votre maison de vacances est grande ? Alors, le système n’est pas optimal. Si vous le pouvez, essayez de remplacer pour un chauffage au gaz, plus rentable dans cette situation. Aussi, assurez-vous que votre habitation est bien isolée. Une révision peut-être opportune pour lutter contre les déperditions de chaleur. Les murs sont responsables de 25% des pertes de chaleur ! Une isolation des fenêtres vous fera aussi gagner en confort. Une première étape pour réduire sa consommation électrique dans sa maison de vacances.

J’améliore l’éclairage de ma résidence secondaire

Éclairer une grande maison peut devenir coûteux si l’on ne porte pas d’importance aux ampoules que l’on choisies, ni à leur emplacement. Plusieurs solutions existent sur le marché, les ampoules à LED sont reconnues comme étant la solution d’éclairage la plus économique. A titre indicatif, elles consomment 10 fois moins que les ampoules à basse consommation et le prix est plus abordable.
Faites aussi attention à leur emplacement : la cuisine aura besoin d’un éclairage plus intense, la salle de bain d’une lumière plus chaude, le salon pourra avoir un éclairage programmé avec des lampes connectées. Vous pouvez trouver d’autres astuces sur l’optimisation de son éclairage ici.

Option EJP : je suis prêt·e à changer mes habitudes pour économiser de l’énergie 👌

EJP : attention aux jours rouges ! 🔴

Avec EJP, vous êtes soumis·e à 22 jours par an pendant lesquels le tarif au kilowattheure augmente considérablement. Vous devez alors réduire votre consommation ces jours-là. Seulement, vivre dans une maison familiale et réduire sa consommation n’est pas toujours facile, quand on a des tâches ménagères urgentes et indispensables. En cuisine, couvrir vos casseroles pour accélérer l’ébullition de l’eau et la cuisson vous fera économiser 30% d’énergie. Avant de lancer votre machine à laver la vaisselle, programmez là avec la fonction « éco », plus responsable car moins consommatrice d’eau et d’énergie. Vous pouvez aussi privilégier les douches aux bains, plus rapides et économes.

Retrouvez d’autres astuces pour réduire sa consommation en jours rouges.

J’adopte les bons réflexes avant de quitter ma maison de vacances

consommation électrique fantôme
©Crazy Fast, Creative Commons

Saviez-vous que la veille fantôme de tous vos appareils pouvait représenter jusqu’à 10% de votre facture d’électricité ?

Avant de quitter votre maison de vacances, pensez à éliminer toute cette charge fantôme en mettant vos appareils en hors tension. Comment ? En débranchant simplement les prises murales ou les multiprises des appareils pouvant être mis sur arrêt (le lave-linge ou lave-vaisselle doivent rester en veille, car celle-ci peut servir à détecter les fuites d’eau).

Notre tour d’astuces pour la consommation électrique d’une maison de vacances est terminé ! Et vous, comment faites vous pour faire des économies dans votre résidence secondaire ?

Résidence secondaire : la solution pour réduire ses dépenses d’énergie

vacances

Bénéficiaire de l’option d’énergie EJP ou curieux de connaître les avantages de cette option tarifaire ? Nous vous détaillons l’avantage de se fournir en électricité avec l’option EJP, dans sa maison de vacances.

L’offre EJP est destinée aux personnes qui sont capables de réduire considérablement leur consommation d’électricité certains jours de l’année. En échange de cette flexibilité, 343 jours par an vous bénéficiez d’un tarif avantageux. Ce sont les jours « Non-EJP » que EDF appelle les « heures normales ». En contrepartie, les 22 jours restants, les jours dits « EJP », le tarif du kilowattheure est plus élevé, ce sont les « Heures de Pointe Mobile ». Les jours EJP sont répartis en hiver, entre le 1er novembre et le 31 mars de 7h à 1h du lendemain.
Appliquer des jours où le tarif au kWh est plus élevé vise à réduire les pics de consommation. Et cela, en incitant les clients à consommer moins et au meilleur moment.
Voici pourquoi il est avantageux de bénéficier de cette offre dans sa résidence secondaire.

Je paye moins cher quand j’y suis 💰

Si vous êtes propriétaire d’une maison de vacances au bord de la mer ou d’une résidence secondaire au soleil, l’option EJP peut être très avantageuse pour vous. En effet, le tarif EJP est plus compétitif que les offres plus classiques proposées par EDF, base et heures creuses. Il y a peu de chances que vous alliez dans votre maison de vacances en période automnale ou hivernale, donc lors de la période où les jours EJP (les plus chers) ont lieu. Ainsi, vous y serez pendant les jours non-EJP, quand le tarif au kWh est le moins cher !

Décryptons ensemble : 

Par rapport à l’option Base 

En option EJP, un jour non-EJP vous coûte 15,06cts €/kWh, alors qu’un jour en tarif Base vous coûte 15,87cts €/kWh. Ainsi, en tarif Base, vous payez plus cher toute l’année par rapport à un tarif EJP où vous payez 80c moins cher le kWh la majeure partie de l’année. 

Par rapport à l’option Heures Creuses

Un jour non-EJP est avantageux par rapport à l’option Heures Creuses mais seulement en heures pleines : 15,85cts cts €/kWh vs 17,81cts €/kWh.

Rappelons que les heures pleines représentent néanmoins 16h par jour. Ainsi, si vous avez l’habitude de consommer davantage en heures pleines et qu’il est difficile pour vous d’adapter votre consommation en fonction des heures de la journée, l’option EJP est la plus favorable pour vous.

Des jours bleus EJP moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option EJP.

L’abonnement me coûte moins cher chaque mois 💡

Une offre d’électricité se compose de plusieurs parties : 

  • Le prix de l’abonnement annuel. Le montant varie en fonction de la puissance souscrite par le client (plus vous avez besoin d’énergie, plus le prix de l’abonnement est élevé).
  • Le prix du kilowattheure, cela correspond évidemment au prix unitaire d’un kWh, multiplié par le nombre de kWh consommés. 

Ces deux parties intègrent le prix de l’acheminement de l’électricité auquel s’ajoutent plusieurs taxes et contributions. 

Pour une puissance souscrite de 9 kVA, l’abonnement à l’option EJP vous coûte 11,83 € TTC / mois. Alors que celui de l’option Base est de 11,97 € TTC / mois et celui de l’option Heures Creuses 13,62 € TTC / mois. Des petites économies réalisées chaque mois en étant sous EJP.

Pour conclure : en installant EJP dans votre résidence secondaire, vous bénéficiez d’un tarif avantageux 343 jours par an, en comparaison avec l’option Base et une consommation en heures pleines, ce qui est non négligeable ! En revanche, s’il vous arrive d’aller dans votre maison de vacances en période hivernale, limitez drastiquement votre consommation les 22 jours restants, car le tarif double (31cts € / kWh).

📆 Sachez que vous pouvez vous renseigner sur notre site pour connaitre la nature du jour de demain. Est-ce un jour EJP ou non-EJP ? Ainsi, vous pourrez adapter votre consommation pour faire un maximum d’économies. Cela fera du bien à votre portefeuille et à la planète. 🌱

option vacances

Source : EDF

Grilles de tarif de l'option Base et de l'option Heures Creuses d'EDF

Source : EDF

Les 4 zones de l’option EJP d’EDF particulier

Carte de France

L’option EJP est connue pour proposer des tarifs très avantageux la majorité de l’année et un coût de l’électricité plus élevé 22 jours par an. Si vous êtes clients sur cette offre, vous savez sans doute qu’elle se base sur la météo et qu’elle découpe la France en 4 régions distinctes ! Mais savez-vous pourquoi exactement ? On vous explique tout sur les zones géographiques d’EJP.

Comprendre l’option EJP

L’offre EJP a été proposée par EDF, mais elle n’est plus disponible depuis 1998. S’il est à présent impossible de souscrire à cette offre, les foyers qui en étaient bénéficiaires continuent toutefois de profiter de ses avantages.

Pour en savoir plus sur l’abonnement EJP, n’hésitez pas à découvrir notre article qui vous expliquera comment fonctionne cette option. Pour rappel, cette offre propose un tarif préférentiel dont le prix du kilowattheure est proche de celui des heures creuses 343 jours par an. En contrepartie, 22 jours de l’année sont nettement plus élevés !

Les jours EJP les plus chers sont répartis entre le 1er novembre et le 31 mars et ils se basent sur la météo. En effet, plus il fait froid et plus un pic de consommation d’énergie est probable, alors pour prévenir une trop forte demande, les abonnés sont invités à consommer moins d’électricité ces jours particuliers.

Pour connaître le jour EJP du lendemain, puisqu’il est déterminé seulement la veille, il suffit de consulter la page de l’observatoire EJP.

Les différentes zones géographiques EJP

Si vous habitez dans le sud de la France, vous n’aurez pas exactement les mêmes besoins en électricité que dans le Nord. Evidemment, les hivers sont plus doux en méditerranée que dans le reste du pays et la facture de chauffage s’avère moins élevée. De plus, en été, la climatisation peut être davantage utilisée par les particuliers.

C’est pour cette raison que le 1er décembre 2006, la France avait été découpée en 4 zones EJP dont les plus larges sont le Nord et le Sud. Cette division permettait de répartir les 22 jours EJP de manière différente selon les régions.

Finalement, depuis le 1er novembre 2016, les jours EJP sont actifs dans toute la France de manière simultanée et les zones EJP ne sont donc plus importantes. Ce « retour au source » a permis de simplifier un système qui commençait à s’avérer lourd et complexe.

Les zones étaient en effet les suivantes :

 Zone EJP Nord

Les régions concernées par la zone Nord de l’option EJP sont :

  • Grand est (fusion de l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine: EJP concerne alors les zones : Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin et Vosges.
  • Hauts-de-France (fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie: EJP dans l’Aisne, Nord, Oise, Pas-de-Calais et Somme.
  • Centre-Val-de-Loire : EJP concernant Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret.
  • Poitou-Charentes : EJP pour Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne.
  • L’Île-de-France : EJP sur les villes de Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise.
  • La Normandie : EJP pour Calvados, Eure, Manche, Orne, Seine-Maritime.

Zone EJP Ouest

Pour la zone Ouest d’EJP, les régions dépendantes sont celles de :

  • Bretagne : EJP concerne le Finistère, Morbihan, Côtes d’Armor, Ille-et-Vilaine.
  • Pays de la Loire : EJP pour Loire-Atlantique, Vendée, Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe.

 Zone EJP Sud

La zone Sud comprend les régions méridionales de France, mis à part la région PACA. On retrouve ainsi :

  • Occitanie : Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne.
  • Auvergne-Rhônes-Alpes : Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Métropole de Lyon, Savoie, Haute-Savoie.
  • Nouvelle Aquitaine : Charente, Charente-Maritime, Corrèze, Creuse, Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Vienne, Haute-Vienne.
  • Bourgogne-Franche-Comté : Côte-d’Or, Doubs, Jura, Nièvre, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Yonne, Territoire de Belfort.

 Zone EJP PACA

La zone de la région PACA est plus spécifique à cause de son climat méditerranéen.

Elle comprend :

  • Les Alpes de Haute-Provence
  • Les Bouches-du-Rhône
  • Les Alpes-Maritimes
  • Les Hautes-Alpes
  • Le Vaucluse
  • Le Var

TRV, tarif bleu… comparatifs des offres d’électricité d’EDF pour les particuliers

petits nuages dans le ciel bleu

EDF particulier – le tarif bleu : base, HP/HC, Tempo et EJP

Le fournisseur historique EDF propose plusieurs contrats. Le plus connu des particuliers est évidemment celui qui les concerne : le Tarif bleu. Celui-ci n’est pas fixé par EDF, mais réglementé par les pouvoirs publics.

Tarif bleu en option tarifaire « base »

L’option tarifaire la plus souscrite est l’option « base », qui comme son nom l’indique est la plus simple. Le prix du kilowattheure est unique tout au long de l’année et peu importe l’heure, seule la puissance souscrite change le tarif.

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 11€97. Le prix du kilowattheure est de 15,87 cts € TTC/kWh.

Tarif bleu en option tarifaire « heures pleines / heures creuses » (HP/HC)

La seconde option la plus répandue, est celle des heures creuses et heures pleines. A plus forte raison, pour les personnes dont les principales sources de consommation peuvent être déplacées la nuit (la recharge d’un ballon d’eau chaude etc). Le prix du kWh est en effet inférieur au tarif réglementé durant 8 heures (creuses).
Il n’est pas possible pour un client ou un fournisseur de modifier les horaires « creux ». Ils sont généralement consécutifs, pendant la nuit. Pour certains particuliers, les 8h sont fractionnées, avec une seconde tranche horaire creuse autour de midi.

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 13€62. Le prix du kilowattheure est de 17,81 cts € TTC/kWh en heures pleines et 13,37 en heures creuses.

Tarif bleu en option Tempo

L’option Tempo propose des tarifs différents selon les jours de l’année, mais également des heures pleines et des heures creuses.
En échange d’un prix du kilowattheure très intéressant pendant 300 jours dits « bleus », il existe 43 blancs et 22 jours rouges, qui sont plus chers. Ces jours sont définis en hiver, en fonction des pics de consommation d’énergie.
C’est une offre très intéressante pour les personnes pouvant éviter de consommer durant ces quelques jours précis : par exemple, pouvant couper le chauffage et allumer la cheminée !

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 13€34. Le prix du kilowattheure jour bleu est de 15,31 cts € TTC/kWh en heures pleines et 12,42 en heures creuses. En jour blanc, l’HC est à 13,92 contre 17,38 en HP. Pour le jour rouge, en HC 14,88 et l’heure pleine est à 63,71 !

Si l’option Tempo vous intéresse, n’hésitez pas à demander les tarifs de la nouvelle offre :

Des jours bleus Tempo moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option Tempo.

Tarif bleu en option EJP

Enfin, il existe l’option EJP, qui n’est plus disponible à la souscription. Elle a en effet été remplacée par l’option Tempo.
450 000 ménages ont toutefois gardé cette offre historique, qui propose 343 jours économes contre 22 jours plus chers.

Comparatif : les concurrents d’EDF

Depuis 2007, il est possible d’aller chez un autre fournisseur qu’EDF gratuitement, sans engagement et sans intervention. Pourtant, près de 40% des français ne savent pas qu’il est possible de changer de fournisseur d’électricité.

Sur un réseau d’électricité unique, toutes les prestations se valent-elles ?

C’est le service public Enedis qui se charge d’acheminer l’énergie. Il n’y a donc pas de risque de coupure ou d’une qualité de l’énergie différente selon les fournisseurs.

La valeur ajoutée d’un fournisseur se situe alors sur d’autres éléments, comme par exemples : le prix, l’écologie, la qualité de son service client…

Des offres économes… qui n’en sont pas toujours

Concernant le prix, beaucoup de fournisseur promettent X% de réduction par rapport au TRV. Il faut cependant noter différents points.
Cette réduction ne s’applique pas sur la facture totale, mais uniquement sur le prix du kilowattheure. Cela ne tient pas compte de l’abonnement, ni des taxes. Toutefois, ces deux éléments constituent une importante partie de la facture.
Notons également qu’il est possible de proposer un prix du kWh plus bas, tout en augmentant le tarif de l’abonnement.

💡 Notre conseil : privilégier les offres d’énergie verte

Greenpeace a défini un classement sur les différentes offres d’énergie verte. Les seuls fournisseurs cités comme étant « vraiment verts » sont Enercoop, Planète Oui, Urban Solar, Ilek et Plüm Énergie.
Les offres vertes de fournisseurs comme Total Direct Energie, Engie et EDF s’avèrent moins « écolo ». En effet, ces acteurs investissent majoritairement dans le nucléaire, charbon, pétrole etc.

Si certains des fournisseurs « vraiment verts » proposent un tarif légèrement plus élevé que le TRV, notons toutefois que certains acteurs sont à ce même tarif. C’est le cas de Plüm Énergie, par exemple, qui propose une offre renouvelable au fameux tarif bleu et ajoute des bonus éco-conso en euros. Cela revient finalement 10% moins cher en moyenne.

Top 5 des astuces pour réduire sa consommation d’électricité en jours rouges

economies

Vous êtes à la recherche d’astuces pour consommer moins d’énergie, peut-être plus précisément lors des jours les plus chers des options Tempo et EJP ? Nous vous donnons le top 5 des meilleurs éco-gestes, à réaliser au quotidien pour faire baisser sa facture d’électricité.

Les jours rouges EJP et Tempo

Les options économiques EJP et Tempo ont pour but d’inciter les abonnés à réduire leur consommation d’énergie lors de pics de demande.
En échange d’un tarif avantageux le reste du temps, ces options impliquent d’avoir un tarif du kilowattheure beaucoup plus élevé 22 jours par an : les jours rouges.

Ainsi, il conviendra tout particulièrement de surveiller sa consommation électrique sur ces jours-ci.

Comment faire des économies d’électricité

Ces 5 astuces indispensables pour réaliser des économies sur sa facture d’électricité sont utiles au quotidien. Elles vous permettront de baisser votre consommation lors d’un jour EJP rouge ou d’un jour rouge Tempo. En outre, la majorité de ces éco-gestes sont plus écologique et peuvent être utilisés toute l’année !

1 – Consommer au meilleur moment

Il existe des « contacteurs« , que vous pouvez faire installer chez vous. Cette installation va automatiser la suspension d’alimentation des appareils qui consomment le plus d’énergie chez vous, lors des jours rouges. Plus aucune intervention manuelle !

Et pour les tâches du quotidien, décalez au maximum votre consommation.
Les heures creuses des jours au tarif avantageux vous offrent une économie pouvant aller jusqu’à 40% sur votre facture.

Si vous êtes sur Tempo ou en option heures pleines / heures creuses, programmez vos appareils ménagers et déplacez vos consommations lors des heures creuses.
Pour les personnes sous EJP, décalez vos lessives et planifiez de cuisiner les jours non EJP, pour n’avoir qu’à réchauffer lors des jours rouges !

Si vous remplissez votre lave-vaisselle de jour, choisissez le programme économique et laissez le tourner de nuit. Pour le linge, nous vous conseillons de choisir un lavage à 30°C et de le programmer pour qu’il se termine juste avant la fin des heures creuses. Vous pourrez étendre vos vêtements le lendemain matin, en privilégiant un séchage naturel !

2 – Se débarrasser de la consommation fantôme

Saviez-vous qu’une consommation fantôme vous coûte environ 86€ par an ? C’est ce qui arrive quand nous laissons nos chargeurs, ordinateurs et imprimantes branchés alors qu’ils ne sont pas utilisés.

Pour éviter cette surconsommation, il est judicieux d’investir dans des multiprises avec interrupteur qui vous permettent d’éteindre complètement vos appareils, sans avoir à les débrancher. C’est aussi le cas des téléviseurs et de certains appareils électroménagers qui possèdent des veilles cachés… !

Préférez un ordinateur portable à un ordinateur de bureau quand c’est possible, ils demandent 50 à 80% d’énergie en moins et ce n’est pas négligeable. Mais ce qui consomme le plus dans un foyer, ce sont les consoles de jeux vidéo. Vous ne jouez plus ? Éteignez-les !

3 – Entretenir les appareils de sa maison

Bien sûr, mieux les appareils électroménagers fonctionnent et moins ils consomment en énergie. On vous explique pourquoi ?

Un congélateur givré implique une surconsommation de 30%. Pour éviter cela, il faut penser à dégivrer régulièrement votre appareil ! Ainsi, 3 millimètres de givre ajoutent 20€ à votre facture !

Un frigo se maintient constamment à température et l’installer près de sources de chaleur ou des joints abîmés peuvent entraîner une consommation plus importante ! Il est donc essentiel de suivre quelques conseils :

  • L’éloigner des appareils chauds et de la lumière directe du soleil
  • Vérifier qu’il est bien hermétique et changer les joints abîmés
  • Lui laisser de l’espace : 10 centimètres derrière et au-dessus
  • Bien ranger son frigo pour que l’air circule correctement
  • Ne pas ouvrir les portes trop longtemps et trop souvent
  • Nettoyer la grille arrière du réfrigérateur

Le petit conseil malin : Un plat à décongeler ? Laissez-le au réfrigérateur, il dégagera du froid et vous éviterez de vous servir du micro-onde.

Régler la température de votre ballon d’eau chaude est également essentiel. Vous pouvez économiser 15€ par an en baissant la température de 5° d’un ballon de taille moyenne ! Pas besoin qu’il chauffe à plus de 60°C.

Et pour conclure, pour mieux chauffer votre intérieur il faut veiller à ce que vos radiateurs soient purgés une fois par an et nettoyés régulièrement. Il en va de même pour vos VMC et pour le filtre de votre climatiseur.

4 – Appareils basses consommations et isolations thermiques

Si vous prévoyez de changer votre équipement, investissez dans des appareils basse consommation qui peuvent utiliser jusqu’à 10 fois moins d’énergie que les anciens. Un lave-linge A+++ est plus coûteux mais c’est un bon investissement sur le long terme !

Gardez également en tête que les appareils multifonctions consomment forcément moins. Une imprimante scanner demande moins d’énergie que deux appareils branchés.

Pour l’éclairage, on favorise des ampoules à économies d’énergie qui durent trois fois plus longtemps et qui consomment aussi trois fois moins que les classiques.

Pour finir, certains accessoires vous permettent d’isoler vos pièces à moindre frais. Les rideaux thermiques par exemple évitent les déperditions de chaleur, tout comme un boudin de porte à moins de 5€.

5 – Cuisiner responsable

En cuisine, quelques astuces simples et parfois méconnues vous permettent d’optimiser vos cuissons et de réduire votre consommation d’électricité.

Pour cuire vos légumes, la cocotte-minute est 60% plus économe qu’une casserole. Toutefois, si vous préférez avoir recours à cet ustensile, pensez à en utiliser une adaptée à la taille de votre plaque électrique et couvrez-là pour utiliser 4 fois moins d’électricité.

Vous devez faire bouillir de l’eau ? Si vous avez une bouilloire à portée de main, sachez qu’en plus d’être plus rapide elle est aussi peu vorace en énergie : 1€ pour 1 litre d’eau sur 100 utilisations, contre 3€.

Si vous comptez changer vos appareils de cuissons, sachez qu’un four à chaleur tournante à l’avantage de pouvoir cuire plusieurs plats en même temps et qu’un four combiné réduit votre consommation de 66 à 75%. Les plaques à inductions sont 30% plus économiques que la vitrocéramique et elles chauffent plus vite.

Partagez vos astuces pour utiliser moins d’électricité les jours rouges !

Aidez-nous à créer l’option EJP de demain

ampoule idee

EJP a été lancée par EDF dans les années 80, mais il n’est plus possible d’y souscrire. L’option « Tempo » lui a donc succédée. Ce sont des offres économes, mais également écolos, qui n’ont malheureusement pas évoluées depuis des dizaines d’années !

Cette option est intéressante pour les clients, puisqu’elle garantie un tarif bas toute l’année, en échange de 22 jours sur lesquels le prix du kilowattheure est plus important que sur les tarifs de base.

Elle permet également de faire rimer économies avec écologie. En effet, les options EJP et Tempo ont été mises en place pour éviter les pics de consommation d’électricité, s’avérant polluants.
C’est le concept de l’ « effacement de la consommation » : les clients sont incités à réduire leur demande en électricité les jours les plus surchargés, plutôt que d’avoir à augmenter la production.

L’option EJP n’est plus disponible à la souscription et n’évolue pas pour ses clients (si ce n’est les tarifs qui augmentent…). Et c’est bien dommage !
Nous pensons qu’elle a un énorme potentiel et nous aimerions avoir votre avis sur les différents moyens de la rendre encore plus attractive pour les consommateurs.

Répondez à notre questionnaire et aidez-nous à améliorer et moderniser l’option EJP ! Cliquez ici

Ou répondez directement ci-dessous :

Comment baisser efficacement sa consommation électrique en jour EJP ?

conseil reduire energie

Pour économiser sur votre facture d’électricité, il suffit de mettre en place quelques gestes simples. On vous dit lesquels ? Réduisez vos frais d’énergie et bénéficiez de tous les avantages de votre contrat EJP grâce à quelques petites astuces, à découvrir dans cet article !

Pourquoi réduire sa consommation électrique ?

Vous souhaitez payer moins cher votre électricité ? Les tarifs du kilowattheure c’est une chose, mais il est essentiel de réduire votre consommation. Surtout si vous avez souscrit à l’offre EJP, proposée historiquement par EDF.

Pour rappel, l’option EJP est rentable parce qu’elle vous permet de bénéficier de tarifs réduits 342 jours par an, en contrepartie de jours plus chers lors des pics de consommation.

En veillant à consommer autrement durant un « jour rouge EJP« , vous pouvez donc réduire le coût de votre facture d’électricité et bénéficier de tous les avantages de cette offre.

Les éco-gestes que nous vous présentons ici peuvent être suivis toute l’année et sont essentiels à la planète !

Comment faire des économies d’électricité

Vous connaissez déjà les essentiels : en jour EJP, on coupe son chauffage et on reporte toutes les machines !
Il existe également des contacteurs. Pour ne pas manuellement intervenir les jours où les tarifs sont plus élevés, cette installation va automatiser la suspension d’alimentation des appareils qui consomment le plus d’énergie chez vous, lors des jours rouges.

Certaines astuces semblent toutes simples, mais associées les unes aux autres elles peuvent vous permettre de réduire considérablement votre facture d’électricité sur l’année !

Faire des économies d’énergie avec les appareils multimédias

Présents dans tous les foyers, les appareils multimédias représentent une très grosse part de consommation d’énergie.

Les télévisions, ordinateurs, lecteurs DVD et les consoles de jeux vidéo possèdent tous des systèmes de veille qui consomment de l’électricité inutilement. Alors pour réduire votre consommation, il est important de débrancher les appareils qui ne servent pas. Une bonne astuce, c’est par exemple d’utiliser une multiprise avec interrupteur !

A titre d’exemple, ce sont les consoles qui consomment le plus. La Playstation 4 fait parti des plus gourmandes avec 137 watts par heure de jeu et 8,5 watts en mode veille.

Du côté de vos équipements, les appareils multifonctions sont à privilégier. Une imprimante qui fait aussi scanner consommera forcément moins que deux appareils séparés ! Et pour économiser encore plus, sachez que l’imprimante jet d’encre utilise seulement 5 à 10 watts, alors que l’imprimante laser demande 150 à 250 watts.

Des jours bleus EJP moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option EJP.

Vous souhaitez acheter un nouvel ordinateur ? Les ordinateurs portables demandent seulement 20 à 75 kWh par an, tandis que les ordinateurs de bureau ont besoin de 150 à 250 kWh.

Réduire la consommation d’électricité avec les appareils électroménagers

Si vous possédez de vieux appareils électroménagers, nous vous conseillons d’investir dans de nouveaux à basse consommation. Les appareils A+++ sont plus chers, mais consomment jusqu’à 10 fois moins !

Dans tous les cas, veillez à les utiliser lors des heures creuses et des bons jours. Choisissez des programmes économiques, le lave-vaisselle utilise alors 45% d’énergie en moins ! Pour le lave-linge, un lavage à 30°C est en général largement suffisant.

Un bon entretien veille aussi à une réduction de consommation. C’est le cas du frigo par exemple, pour lequel le dégivrage vous permet d’éviter une surconsommation de 30%. Nettoyez sa grille arrière et placez le loin de sources de chaleur, avec de l’espace pour que l’air circule bien autour : 10 centimètres de chaque côté.

Côté cuisson, nous vous recommandons de couvrir vos casseroles et d’utiliser des ustensiles de la taille de vos plaques de cuisson. Vous consommerez 4 fois moins d’électricité !

Une autre astuce en cuisine ? Faire chauffer son eau dans une bouilloire c’est 2€ de moins par litre d’eau, sur 100 utilisations.

Diminuer sa consommation électrique en général

Le premier conseil est d’aérer vos pièces une dizaine de minutes par jour. Elles chaufferont beaucoup mieux ensuite, sans humidité, et ce geste prévient les maladies hivernales !

Concernant la température, la recommandation est de 19°C pour les pièces à vivre et 17°C pour les chambres. Porter un gilet ne vous gêne pas ? En baissant votre radiateur d’un petit degré, vous consommez 7% de moins.

Bien sûr, il est essentiel d’entretenir vos appareils de chauffage et vos VMC. Pensez au mode économique lorsque vous partez quelques jours et évitez les chauffages d’appoint qui consomment plus !

Côté éclairage, les ampoules à basse consommation seront vos meilleures amies. Ouvrez grand les rideaux en journée, vous profiterez en plus de la chaleur du soleil. Et pour réfléchir la lumière dans toutes vos pièces, optimisez l’emplacement de vos meubles et choisissez des peintures claires.

Et vous, quels sont vos astuces pour réduire votre consommation d’électricité ?

Rentabilité : l’option EJP est-elle toujours intéressante financièrement ?

rentabilité argent

Vous vous demandez si l’offre EJP est toujours avantageuse d’un point de vue financier ? Faisons le point pour savoir si elle reste rentable, découvrez également les avantages de cette offre d’électricité et ses tarifs !

Option EJP, des tarifs avantageux ?

L’option économique EJP a été proposée historiquement par le fournisseur d’électricité EDF jusqu’en 1990. En réalité, son objectif principal était d’éviter une surconsommation lors de périodes critiques, notamment en hiver.

Quand la demande d’électricité va être plus forte, le tarif du kWH augmente. C’est le principe de l’effacement de consommation électrique, qui incite les abonnés à réduire leur consommation lors de certains jours stratégiques. En contrepartie, le reste de l’année est beaucoup moins chère.

Cette option, similaire à l’offre Tempo, ne peut plus être souscrite, mais les abonnés continuent d’en bénéficier. Vous vous demandez si elle est toujours avantageuse ? Découvrons ensemble son pourcentage d’écart avec une offre classique.

Les tarifs EJP

Les jours les plus chers de l’option EJP sont fixés entre le 1er novembre et le 31 mars. C’est donc 22 jours par an qui sont facturés à 28,8 centimes d’euro le kilowattheure.

Pour rappel, un jour EJP ne dure pas 24 heures mais 18 heures seulement. La journée commence donc le matin à 7h et finit à 1h, le lendemain. Enfin, EDF annonce ces jours particuliers la veille, à partir de 16h30 sur la page EJP demain.

Les jours non-EJP sont au nombre de 342 par an et sont facturés seulement 14,81 centimes d’euro le kilowattheure.
Si nous comparons avec le tarif bleu d’EDF, en offre classique, le kWh d’un jour non-EJP est donc 0,74 centimes d’euro moins cher. A l’année, ce n’est pas négligeable !

  • Jour EJP :  28,86 Cts€ / kWh (22 jours par an)
  • Jour non-EJP : 14,81 Cts€ / kWh (342 jours par ans)
  • Tarif bleu EDF : 15,55 Cts€ / kWh

Une facture d’électricité est constituée de trois éléments : l’énergie qui a été fournie, l’abonnement et les taxes. La première partie est la plus importante : le prix du kilowattheure est donc primordial.

Pour qui l’offre EJP est-elle plus économique et rentable ?

L’option EJP propose toujours des tarifs intéressants, à condition de respecter quelques astuces pour réduire sa consommation d’énergie lors des jours EJP.

Concrètement, elle s’avère particulièrement avantageuse si vous êtes flexible ou que vous possédez une alternative au chauffage électrique !
Pour les foyers possédant un chauffage au bois, vous pouvez réaliser de grosses économies en veillant à utiliser vos appareils électroménagers lors des jours non-EJP.

Si vous habitez dans le sud de la France par exemple, il est évident que vous chaufferez moins l’hiver que dans le nord. Vous serez peut-être plutôt concernés par la climatisation, elle vous servira donc en dehors des jours EJP, en plein été !

Des jours bleus EJP moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option EJP.

Vous disposez d’une maison de vacances ? Généralement, vous logez dans votre résidence secondaire surtout l’été. Ainsi, vous bénéficiez du tarif le plus avantageux, lorsque vous consommez le plus d’électricité.

Être économe et faire un geste pour la planète

Nous ne le rappellerons jamais assez, en plus de faire des économies c’est aussi l’aspect écologique qui est intéressant.

Bien sûr, il existe des offres d’électricité discount qui vous proposent un prix du kWh attractifs pendant quelques temps et promettent de réduire encore plus votre facture d’électricité. Le problème est qu’elles impliquent d’utiliser une énergie qui provient de centrales polluantes, ou d’autres pays et non pas en circuit court. Une bonne énergie doit être achetée au producteur à un prix juste !

De plus, ces offres d’énergie alléchantes ne sont pas toujours si avantageuses. Par exemple, elles peuvent réduire le prix du kilowattheure… mais augmenter le prix de votre abonnement. Attention aux arnaques, finalement ce n’est pas toujours plus rentable !

Et pour vous, l’offre EJP est rentable ?

Linky et EJP, qu’est-ce qui change pour votre compteur ?

linky pose

Vous bénéficiez de l’offre EJP proposée historiquement par EDF ? Vous le savez sans doute, un compteur Linky sera bientôt installé chez vous. Pas de panique, ce nouveau compteur intelligent ne change rien à votre option ! Nous vous en parlons dans cet article, suivez le guide et découvrez comment il fonctionne.

💡 Un nouveau compteur intelligent

Le service public Enedis installe 35 millions de compteurs électriques Linky (gratuitement) en France d’ici 2021.

Ces nouveaux compteurs intelligents, dont nous disposerons tous à terme, vous permettent de suivre votre consommation en temps réel.

Concrètement, c’est un dispositif intelligent appelé aussi « smart grid ». Vous pouvez suivre le calcul exact de votre facture d’électricité. Grâce à ce suivi heure par heure (voire toutes les trente minutes), vous n’avez plus besoin de faire d’estimations : elle est calculée au plus juste.

Toutes vos démarches sont alors simplifiées et les frais diminués. Vous n’avez plus besoin d’attendre l’intervention d’un technicien pour relever votre compteur électrique, ou pour changer sa puissance. Ce sera maintenant possible à distance et les frais d’interventions seront donc moins conséquents !

Ce réseau électrique intelligent se base en fait sur la circulation d’information entre le consommateur et le fournisseur pour ajuster les flux électriques en temps réel. Cela permet une gestion plus efficace du réseau électrique !

C’est bon pour votre facture… Mais aussi pour notre planète car cette solution réduit les émissions de gaz à effet de serre et lutte contre le réchauffement climatique. Comment ? En adaptant justement sa production d’électricité et en évitant les pics de consommation. En savoir plus sur EJP et écologie

🔌 Linky et l’offre EJP

L’option EJP, qui est la contraction de « Effacement des Jours de Pointe« , a été proposée dans les années 1980 par le fournisseur d’électricité historique EDF.

Cette offre qui a pour but de responsabiliser les abonnés sur leur consommation énergétique n’est plus disponible aujourd’hui. Cependant, les foyers ayant souscrits à cette option avant 1998 continuent d’en bénéficier aujourd’hui ! Pour en savoir plus sur l’offre EJP, nous vous invitons à découvrir plus dans notre page consacrée à ce sujet.

Des jours bleus EJP moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option EJP.

Vous vous demandez comment fonctionne le compteur Linky avec l’option EJP ?

Rassurez-vous, cela ne change rien à votre abonnement et vous gardez votre boîtier EJP !

Demain EJP est également toujours d’actualité. Vous pouvez continuer à suivre votre couleur EJP jour en consultant la page informative : EJP Observatoire.

Le fonctionnement reste le même qu’avant. Les informations sur la couleur du lendemain seront toujours annoncées et vous aurez encore accès au Tarif EJP des journées précédentes sur la page Historique EJP.

D’après le service public Enedis, seuls certains compteurs à double asservissement ne sont pas compatibles. Leur remplacement par des compteurs classiques arrive, en attendant le compteur Linky. Peu de personnes sont concernées, ils sont très rares en France !


Ces articles peuvent vous intéresser :

EJP, une offre écolo qui prend en compte la météo !

illustration EJP froid

L’offre EJP permet de réduire sa consommation d’électricité sur les périodes stratégiques et de participer à la transition énergétique ! Vous vous demandez comment savoir si demain est un jour EJP ? Découvrez comment fonctionne l’historique EJP et nos astuces pour la réduction de votre consommation électrique.

❄️ Demain EJP : une offre dépendante de la météo

Connaissez-vous l’option EJP ou l’offre d’Effacement des Jours de Pointe ? Cet abonnement électrique permet de bénéficier de tarifs attractifs toute l’année en échange d’une réduction de sa consommation d’électricité quelques jours par an. Elle a été conçue dans les années 1980 par EDF, pour responsabiliser les abonnés sur leur consommation énergétique.

Aujourd’hui, l’offre EJP ne peut plus être souscrite. Mais elle concerne encore beaucoup de foyers et est compatible avec les nouveaux compteurs Linky ! Si vous la possédez, vous connaissez certainement son principe qui se base sur les conditions météorologiques. Mais savez-vous pourquoi ?

C’est en fait tout simple, les jours les plus froids sont aussi ceux qui demandent la plus grande production d’électricité. Pour éviter les pics de consommation ou les coupures de courant, il est bien évidemment conseillé d’éviter de surconsommer. Un tarif plus haut lors de ces conditions climatiques plus difficiles incite les abonnés à consommer autrement pour réduire sa facture d’électricité.

Des jours bleus EJP moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option EJP.

Bien sûr, il est difficile de connaître ces jours particulièrement froids trop longtemps à l’avance. Parce que le jour EJP est dépendant de la météo, vous ne pouvez le connaître que la veille ! Vous pouvez rester informés grâce à la page Observatoire EJP qui vous indique la situation du lendemain : Jour EJP ou Jour Non EJP.

Vous vous demandez si le week-end dernier comportait des Jours EJP, ou quand ils ont eu lieu sur les années passées ? Il est possible de le savoir grâce à la page Historique EJP qui recense tous les jours écoulés. Cela vous permet de garder un œil sur votre consommation.

💡 Quel est l’intérêt de l’effacement de consommation ?

L’option EJP particulier repose sur la variation du prix du kilowattheure (kWH) en fonction des jours froids, mais quels sont réellement ses intérêts ?

  • Éviter une coupure générale : Un excès ou un manque d’énergie injecté sur le réseau en fonction de la demande peut entraîner une coupure générale, lorsque le ratio production / consommation n’est plus bon. On ne peut que difficilement stocker l’énergie. Une production excédentaire par rapport à la demande du moment ne peut alors pas être gardée pour les périodes futures allant connaitre une plus forte demande.
    Baisser sa consommation ou trouver d’autres sources d’énergie permettent d’éviter de faire sauter le réseau. Il doit en effet constamment être en équilibre parfait entre électricité produite et consommée.
    Diminuer sa consommation reste évidemment une solution plus écolo qu’acheter de l’énergie provenant d’autres pays, ou d’autres sources polluantes.
  • Favoriser la transition énergétique : Voir sa consommation autrement permet aussi de faire un grand pas vers l’écologie ! En consommant moins et mieux, on diminue le recours à la production d’électricité par des centrales thermiques.
  • Réduire sa facture d’électricité : C’est bien sûr le but premier de la souscription à ce genre d’abonnement ! En effet, l’option EJP offre un tarif réduit toute l’année et seulement 22 jours de tarifs plus élevés. En utilisant une cheminée plutôt qu’un chauffage électrique, par exemple, vous pouvez faire des économies.

🌿 Réduire sa consommation avec une solution écologique !

Vous l’avez compris, cette offre d’abonnement est intéressante parce qu’elle permet de réduire sa consommation grâce à quelques astuces toutes simples : reporter ses lessives aux périodes creuses, se chauffer autrement qu’à l’électricité, couper pendant une petite période certains appareils etc.

Ce qui en fait une solution écologique, c’est justement le fait qu’elle permet des éco-gestes au quotidien ! 🌍

Utiliser des ampoules à basse consommation, éteindre les appareils en veille ou utiliser vos appareils électroménagers à d’autres moments peut vous permettre de réaliser de grosses économies mais sont surtout utiles en faveur de l’écologie.

De plus, une trop forte consommation électrique oblige les fournisseurs d’électricité à avoir recours à des centrales polluantes pour pallier aux grands besoins des particuliers. En consommant mieux, surtout lors de fortes demandes, on évite une pollution importante.


Ces articles peuvent vous intéresser :