Option Tempo : comment réduire la consommation électrique d’une maison familiale ?

Reduire consommation electrique maison familiale

On le sait, une maison dans laquelle vivent plusieurs personnes peut très vite devenir consommatrice d’énergie. Une difficulté vient s’ajouter quand on bénéficie de l’option Tempo, car adapter sa consommation alors qu’on ne vit pas seul peut être un vrai défi. Mais pas de panique ! On vous guide dans la réduction de la consommation électrique d’une maison familiale.

Avant de commencer notre tour, il est important de comprendre la répartition de l’usage de l’électricité dans un foyer français (selon l’ADEME)

  • Chauffage 27,6 %
  • Froid et lavage (réfrigérateur, machine à laver…) 18,5 %
  • Autres appareils électriques (aspirateur, cafetière…) 12,1 %
  • Multimédia et informatique 13,5 %
  • Eau chaude sanitaire 12,8 %
  • Autres (aspirateur, cafetière) 
  • Cuisson 7,8 %
  • Éclairage 5,6 %
  • Ventilation 1,7 %

J’adapte mes appareils pour éviter la surchauffe inutile ♨️

Faire le bon choix d’appareils

Commençons par le chauffage, car il détient justement la plus grande part de consommation chez les ménages français. Le chauffage au gaz représente aujourd’hui la solution la plus économique pour une grande maison, car il va diffuser une chaleur douce et installer une température confortable. Il existe encore d’autres solutions si vous n’avez pas accès au gaz, comme les pompes à chaleur aérothermiques ou géothermiques. Un investissement rentable. Pour les grandes maisons, chauffer à l’électrique par exemple avec des radiateurs serait trop coûteux. Privilégiez donc le gaz ou les solutions naturelles.

Ensuite, passons aux appareils que nous utilisons tous les jours comme le frigo et le lave-vaisselle. S’ils sont anciens, ils ont sûrement une classe énergétique énergie basse, et donc révélatrice d’une forte consommation d’énergie. Pensez à regarder cette étiquette pour mieux choisir votre électroménager, et privilégiez la classe A (A+++ et A++ étant les meilleures notes). Un bon moyen de réduire la consommation électrique d’une maison familiale.

Adapter la puissance de son compteur pour une maison familiale

Pour une maison familiale ou une maison de vacances, les besoins en énergie sont bien supérieurs : ainsi il est crucial d’adapter la puissance de son compteur.

personne qui tient bougie

Elle ne doit pas être trop faible, pour éviter les disjonctions, mais pas non plus trop élevée par rapport à ses besoins pour ne pas payer son abonnement d’électricité trop cher. Un logement moyen va avoir une puissance électrique de 9 KVA. Les plus grandes habitations avec installations très consommatrices auront besoin d’une puissance de compteur de 12 kVA.

J’ai l’option Tempo d’EDF : je change mes habitudes

Je prends garde aux consommations fantômes 👻

Une chose à laquelle nous ne pensons pas tout le temps est la veille inutile de nos appareils. Pensez à les relier à une multiprise que vous débrancherez la nuit, vous éviterez ainsi du gaspillage énergétique.

Le congélateur peut aussi consommer plus que ce qu’il ne devrait ! 1 millimètre de givre représente 20€ sur votre facture à la fin de l’année, alors pensez à le dégivrer régulièrement pour faire des économies d’énergie.

Option Tempo : je déplace ma consommation en heures creuses 🕠

Quand on a l’option Tempo, on doit être flexible dans sa consommation d’énergie car consommer en heures pleines peut rapidement faire monter la facture. Des astuces simples existent pour faire des économies d’énergie sans nuire au confort familial. 
Installer des interrupteurs automatiques (ou à minuterie) est un bon moyen de réduire sa consommation aux moments les plus chers, car ceux-ci s’éteindront automatiquement après un certain temps allumé.

Vous connaissez bien les heures creuses de votre option Tempo : repoussez les tâches ménagères non urgentes comme le repassage, l’aspirateur ou les machines, pendant ces créneaux-là. Vous ferez de réelles économies sur votre facture. D’autres astuces pour réduire sa consommation pendant les jours rouges Tempo.

reduire consommation electrique maison familiale

Vous avez maintenant en poche plusieurs astuces pour réduire votre consommation électrique dans une résidence principale (ou même secondaire) familiale. En les appliquant, non seulement vous ferez des économies sur votre facture, mais aussi vous ferez un geste pour la Planète 🌍🍀. Peut-être en avez-vous d’autres en tête ?

Option Tempo ou Base : faire des économies et bien choisir mon offre d’électricité

tempo base EDF

Entre les différents tarifs bleus d’EDF et leurs augmentations respectives, vous ne savez pas où donner de la tête ? Les options Tempo et Base proposent un tarif différent, et n’ont pas le même fonctionnement. Mais alors, Tempo est-il toujours rentable ? On a comparé pour une même consommation, ce que vous coûterait une année de consommation avec l’option Base et l’option Tempo d’EDF.

Comment calculer le coût d’une consommation électrique ?

Pour connaitre le coût de son budget énergie, vous vous en doutez, encore faut-il savoir ce que l’on consomme. Vous pourrez retrouver sur votre dernière facture de régularisation, le nombre total de kilowattheures réellement consommés sur l’année passée. Ensuite, il faut connaitre le tarif du kilowattheure. Celui-ci est TTC, il comprend le prix de l’abonnement (qui dépend de la puissance souscrite), et le prix du kWh correspondant au prix unitaire de chaque kWh consommé par le client.  

A cela, s’ajoutent différentes taxes et contributions (TVA, CTA, SCPE, TCFE).

Pour établir notre scénario de consommation des options Tempo et Base, nous sommes partis d’un même nombre de kWh consommés sur une année entière : 7847.

Le tarif du kilowattheure est disponible sur le site d’EDF, le dernier en date est celui du 1er février 2020, pour les options Tempo et Base. Pour une puissance souscrite de 9 kVA, on note donc les tarifs suivants :

Grille tarifaire Tempo
Les différents tarifs pratiqués par EDF pour son offre Tempo, au 1er février 2020
Grille tarifaire Base
Les différents tarifs pratiqués par EDF pour son offre Base, au 1er février 2020

Option Base d’EDF : quel prix pour la consommation d’électricité ?

Partons d’un prix au kilowattheure de 15,87 cts € TTC / kWh : 7847 x 0,1587 = 1 245,32 €. Pour rappel, l’abonnement est déjà compris dans le prix au kWh. En y ajoutant les différentes taxes et contributions, on arrive à un total de 1 726,25 €. 

🔎 Comparons maintenant avec le tarif Tempo.

Option Tempo d’EDF : quel est le coût de la consommation électrique ?

Tempo est une offre visant à inciter ses clients à réduire leur consommation électrique lorsque la demande est forte. Pour cela, elle les incite avec 3 couleurs de jours (bleu, le moins cher, blanc, et rouge, le plus cher). Chaque jour comprend 2 tarifs : les heures creuses et les heures pleines. 6 tarifs, donc ! 

Pour une consommation de 7847 kWh, un client assidu va avoir une consommation moyenne d’au moins 60% en heures creuses (tous jours confondus). Sa consommation lui coûte 748,42 € HT, à cela s’ajoutent les taxes et contributions et l’abonnement, pour une consommation totale qui coûterait 1 350,48 €.

Tempo ou Base, qui est le moins cher ?

option tempo ou base

On constate une différence de plus de 400 euros sur une année, en étant sous Tempo ! 

C’est l’offre qui convient le plus dans le cas où vous est capable d’adapter votre consommation électrique pour consommer aux moments où le prix de l’électricité est le moins cher. Avant d’apprendre à adapter sa consommation, il est également important d’optimiser son logement et ses appareils pour qu’ils soient moins énergivores. Apprendre à consommer moins est tout aussi important ! Il existe des astuces simples à mettre en place pour faire des économies d’énergie au quotidien.

Vous vous demandez si l’offre Tempo est faite pour vous ? Consultez notre article pour savoir si vous avez le bon profil 

Électricité : comprendre ma facture de régularisation EDF Tempo

comprendre facture tempo

Lire et comprendre sa facture de régularisation (le fameux rappel d’électricité) n’est pas si simple pour tout le monde… « Pourquoi me reverse-t-on de l’argent ? », « Pourquoi m’en prélève-t-on ? »… Nous vous aidons à y voir plus clair sur votre facture Tempo, à l’aide d’un exemple d’une facture EDF.

Qu’est-ce que la facture de régularisation ?

La facture de régularisation est un document établi par votre fournisseur d’énergie. Il vous permet de ne payer uniquement ce que vous avez consommé l’année passée. Pour cela, il fait la différence entre les mensualités réglées -basées sur des estimations de votre future consommation d’énergie- et votre consommation réelle. Cette différence vous est soit facturée, soit reversée.

Il ne faut donc pas la confondre avec le paiement de vos mensualités : votre consommation annuelle est estimée et lissée sur 10 ou 11 mois : ce sont les prélèvements que vous recevez chaque mois. Le mois ou les mois non inclus sur l’échéancier, vous recevez votre facture de régularisation.

Résumé de la facture de régularisation

facture tempo résumé
facture tempo remboursement

À partir de ce premier extrait de la page 1, détaillons les différents éléments : 

  1. Il s’agit d’un bref résumé de la régularisation. Le fournisseur soustrait ce que vous avez réellement consommé (relevé Enedis), plus la TVA, avec ce que vous avez déjà payé (vos mensualités). Ici, la différence est négative, c’est-à-dire que vous avez payé plus que ce que vous devez payer réellement. EDF doit donc vous verser la différence.
  2. C’est le résultat de cette soustraction. Il peut être négatif comme dans ce cas (montant en votre faveur, EDF vous rembourse le trop-payé) ou positif (vous avez consommé plus qu’estimé, vous devez donc payer les kilowattheures de différence).
  3. Les prochaines étapes : notez bien la date de votre prochaine facture de régularisation. Il y a également un rappel de la relève automatique de votre compteur afin de relever votre consommation réelle, si votre compteur n’est pas communiquant.
  4. Il s’agit du mode de paiement / remboursement.

Comment se compose ma facture de régularisation 📌

Sur cette 2ème page, vous trouverez tous les détails de votre facture de régularisation. Ce sont en effet 3 éléments qui la composent : l’abonnement, la consommation, et les taxes et contributions. Ce sont ces parties que nous vous aidons à comprendre dans la suite de cet article.

Le coût de l’abonnement à l’électricité

5. L’abonnement est la part fixe de votre facture. Il dépend notamment de la puissance d’électricité nécessaire (nombre d’habitants du foyer, nombre et consommation des appareils électroménagers, type de chauffage… ) et du type de comptage : simple (base) ou heures pleines / heures creuses, ou ici : Tempo.

Vous trouverez ensuite l’option tarifaire, la puissance souscrite, et la durée de l’abonnement. Dans la colonne « Prix HT/mois », c’est le prix de l’abonnement au mois. La colonne « Montant HT » multiplie le prix de l’abonnement au mois par le nombre de mois de la période. La dernière ligne « Total Abonnement » représente le coût total HT de votre abonnement. Une TVA de 5,5% s’y applique.

Le coût de la consommation d’électricité

  • 6. Votre consommation électrique correspond à la différence entre le dernier relevé de compteur et le premier, les deux étant effectués par un technicien Enedis. Cela permet ainsi de voir le nombre de kilowattheures consommés.

Le prix au kilowattheure diffère sur la 4ème colonne car sous Tempo, vous êtes soumis à 6 tarifications différentes. Il y a 3 couleurs de jours (jour bleu, blanc et rouge) et deux tranches horaires : une heures pleines et une heures creuses.

📆 Bien connaitre le calendrier des jours Tempo est essentiel pour adapter sa consommation électrique. Pour anticiper votre consommation énergétique, vous pouvez trouver ici la couleur du jour du lendemain, et également regarder le calendrier des jours Tempo en 2019 avec un historique des années passées.

Les taxes et contributions

facture tempo taxes

7. Sur votre consommation en kilowattheures, vont venir s’appliquer des taxes et contributions. Premièrement, la TCFE (Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité) se calcule sur la quantité d’électricité en kilowattheure consommée. Ensuite, la CSPE (Contribution au Service Public d’Electricité) concerne toute l’électricité acheminée vers un consommateur final. Elle coûte 22,5 euros par mégawattheure consommé. Enfin, la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) contribue au financement des droits spécifiques relatifs à l’assurance-vieillesse des retraités issus du régime des industries de l’électricité et du gaz. La TVA s’applique à 5,5% sur le montant de l’abonnement HT et la taxe s’y rapportant (+CTA) ; et 20% sur le montant de la consommation HT (+TCFE et CSPE).

Conclusion de la régularisation

facture tempo resumé

8. Cet extrait reprend plus en détails le premier, avec une division des taxes.
Lorsque le montant total d’une facture de rappel d’électricité est négatif, c’est tout simplement qu’on va vous rembourser !

Lire l’évolution de ma consommation électrique

facture tempo evolution consommation

Cette dernière partie explique en détails votre consommation des dernières périodes. Vous trouverez toujours 6 relevés différents en kilowattheure, pour différentes périodes. Cela vous permet d’analyser si vous optimisez bien votre consommation : réduction en heures pleines, en jours rouges…

Tempo : payer ma facture de régularisation 💵

Si la facture est en votre faveur, la somme sera directement reversée sur votre compte bancaire, présent sur la page 1 de votre facture. Dans le cas où vous devriez de l’argent à EDF, vous devrez régler avec le mode de paiement choisi lors de la souscription (chèque, virement ou par prélèvement bancaire).

Contester ma facture d’électricité

Une facture d’énergie de 2019 ou 2020 trop élevée ? Une réclamation à faire ? Pour contester votre facture, il faut appeler le service client de votre fournisseur d’énergie.

Comment ne pas avoir de mauvaises surprises avec sa facture de régularisation ? 🤓

Essayez de consommer le moins possible, et au meilleur moment. En effet, l’option Tempo vise à réduire les pics de pollution avec des incitations tarifaires périodiques. En anticipant votre consommation énergétique, et en mettant en place des moyens simples d’adapter sa consommation lors des jours ou moments les plus chers, vous ferez rapidement des économies d’énergie. Il n’y a pas que votre facture qui vous dit merci ! 🌍 Retrouvez sur notre blog toutes les astuces pour apprendre à réduire sa consommation. Je veux tout savoir !

Économie d’énergie : avez-vous le profil pour bénéficier d’une option Tempo

vacances a la mer

Intéressé·e par l’option Tempo d’EDF, vous vous demandez si elle est adaptée à votre profil et votre logement ? Dans cet article, on vous explique à qui elle convient le mieux.

L’offre Tempo vise à réduire les pics de consommation énergétique en incitant les clients à consommer au meilleur moment. Elle présente 3 couleurs de jours : bleus, blancs et rouges, du moins cher au plus cher.
Une journée se divise en 2 tarifs : un tarif heures creuses et un tarif heures pleines. C’est en proposant des tarifs plus élevés sur certaines périodes que l’offre vise à faire baisser la consommation électrique de ses clients, pour éviter les pics de consommation… et donc de pollution.

Ainsi, il est essentiel d’être flexible dans sa consommation électrique. Par exemple, pouvoir reporter ses lessives d’un ou deux jours, avoir la possibilité de couper le chauffage… On vous explique dans quels cas l’offre est particulièrement intéressante :

Si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire

Vous avez une maison de vacances au soleil ou vous habitez tout simplement au bord de la mer ? 🏡 Bingo ! L’option Tempo est très avantageuse pour ce type de profil.

Si vous y allez en période estivale, il n’y aura aucun jour rouge, mais uniquement des jours bleus, les jours les moins chers ! Les jours blancs et rouges ne se déclenchent plus après le 31 mars. Vous faites ainsi des économies par rapport aux autres couleurs de jours Tempo, mais également par rapport aux autres offres du tarif bleu d’EDF. Découvrez pourquoi !

Si vous avez une source de chaleur alternative

Nous l’avons vu, l’offre est intéressante si vous êtes en mesure d’adapter votre consommation lors des jours de forte demande. En hiver, votre la consommation passe essentiellement par le chauffage. Si vous n’avez pas de chauffage central, un mode de chauffage plus économe et écolo est parfaitement adapté à l’option tarifaire Tempo.

🔥 La cheminée est un bon moyen pour se chauffer économiquement, d’autant plus si elle est équipée d’un insert, pour encore plus d’efficacité. En appartement, vous avez peut-être un poêle à bois. Dans le même principe, il existe des poêle à granulés un peu plus onéreux, mais moins contraignant (plus facile à brûler). Le bois est une solution de combustion écologique qui est rapidement rentable. Cet article vous guide pour vous chauffer pour moins cher.

💨 La pompe à chaleur fait partie des moyens les plus efficaces et écologiques pour se chauffer. Elle prélève l’énergie thermique présente dans l’air, l’eau souterraine ou le sol, et l’amène dans un niveau de température plus élevé dans le logement pour se chauffer. Une solution qui puise ses ressources dans la nature !

Si vous disposez chez vous de l’une de ces solutions, alors il sera plus facile de couper le chauffage lors des jours « rouges », au prix du kilowattheure plus élevé. L’option Tempo est faite pour vous !

Si vous êtes un optimiseur bricolo 🔨

Vous aimez les calculs, les astuces et le bricolage ? L’option Tempo est probablement faite pour votre profil ! Pour optimiser sa consommation en énergie, il faut dans un premier temps comprendre comment on l’utilise. Elle peut être calculée à partir de la consommation réelle des appareils à la maison. Pour cela il vous suffit de multiplier le nombre d’heures d’utilisation sur l’année par la puissance des appareils en kilowattheure. Notez que les appareils de chauffage sont les plus énergivores…

Optimisez votre consommation en installant un contacteur à vos appareils électroménagers. C’est un petit relais électromagnétique dont le rôle est de mettre en service automatiquement vos équipements les plus consommateurs d’énergie quand le prix au kWh est le moins cher.

Pour certains compteurs électriques, il est possible de mettre en marche ou en arrêt vos appareils dont le fonctionnement peut sans problème être reporté. Cela nécessite néanmoins l’installation d’équipements supplémentaires. Deux bons moyens d’optimiser sa consommation, et donc de faire des économies bonnes pour votre portefeuille et pour la planète !

Alors, l’option Tempo est-elle faite pour vous ?

Comment faire des économies d’énergie pour sa maison de vacances ?

economie energie

Pour réduire vos factures d’électricité, sachez qu’il est possible de changer votre option tarifaire. Bénéficier de l’option Tempo d’EDF présente de nombreux avantages, surtout lorsque vous l’installez dans votre résidence secondaire

L’offre Tempo est destinée aux personnes capables d’adapter leur consommation d’énergie sur certains jours. Elle vise à éviter les pics de consommation énergétique en incitant les clients à moins consommer. Pour encourager les français à réduire leur consommation à certains moments, elle comprend 6 tarifs différents étalés sur 3 couleurs de jours : les jours bleus, moins chers qu’un tarif non Tempo ; les blancs, quasiment identiques ; et enfin les jours rouges, les plus chers. Tous sont divisés en tarifs heures pleines et heures creuses. Sur une année, il y a 300 jours bleus, 43 jours blancs et 22 jours rouge. Les jours blancs et rouges, plus chers, sont compris l’hiver pendant les pics de consommation : entre le 1er novembre et le 31 mars, excepté le week-end et jours fériés. 

Quand j’y suis, je paye moins cher 💰

Pourquoi ? 

Propriétaire d’une résidence secondaire au soleil ou d’une maison de vacances à la mer ? L’offre Tempo peut être très avantageuse si vous allez surtout dans votre maison de vacances en saison estivale : il n’y aura aucun jour rouge. Vous y serez pendant les jours bleus, au tarif avantageux ! 

🔵 Les jours bleus sont plus compétitifs que les autres offres du tarif bleu (« base » ou « HP/HC » : heures pleines / heures creuses). Décryptons ensemble le tarif des jours bleus, en comparaison avec l’option « Heures Creuses » et le Tarif de l’option « Base » (en 9kVA).

Par rapport à l’option Heures Creuses :

En option Tempo, un jour Bleu vous coûte 12,42cts € / kWh en heure creuse, vs 13,37cts € / KwH si vous êtes en HC sans Tempo. Pour un jour Bleu en heure pleine : 15,31cts € / kWh vs 17,81cts €.

Par rapport à l’option Base :

Entre 12,42cts € (HC) et 15,31cts € (HP) / kWh par rapport à un tarif de 15,87cts € en Base, l’option Tempo reste la plus compétitive.

Les jours au tarif le plus élevé sont en hiver : c’est à cette période qu’ont lieu les pics de consommation que cette offre vise à éviter. Profitez-en pour programmer vos week-ends ou vacances dans votre maison de vacances durant cette période. Vous pourrez réaliser de belles économies sur votre facture. 👏

Des jours bleus Tempo moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option Tempo.

En heures creuses, je suis toujours gagnant.e 💪

Il est bon de savoir que lorsque vous êtes en Heures Creuses avec Tempo, que vous soyez en Jour Bleu, en Jour Blanc ou en Jour Rouge… Vous payez toujours moins cher qu’en option Base : 12,42cts €, 13,92cts € et 14,88cts € contre 15,87cts € le kWh.

Ainsi, vous êtes gagnant de 22h à 6h, tous les jours de l’année, été comme hiver. Mais attention, ce n’est pas un prétexte pour consommer de la même manière en Jour Rouge. Si vous passez vos vacances d’hiver dans votre résidence secondaire, il est essentiel d’adapter votre consommation. 🔴 En Jour Rouge, consommez au meilleur moment, c’est-à-dire en HC, de 22h à 6h. Vous pouvez installer chez vous des « contacteurs », qui automatisent l’alimentation des appareils qui sont les plus gourmands en énergie. Vous pouvez aussi programmer vos appareils afin qu’ils se mettent en marche qu’en heures creuses (machine à laver, lave-vaisselle…).  Découvrez plus d’astuces sur comment réduire sa consommation d’électricité pendant les jours Rouge Tempo.

En heures pleines, je suis gagnant.e 343 jours par an : en Jour Bleu et en Jour Blanc 👌

Avec Tempo, le tarif des HP en jour Bleu et en jour Blanc (15,31cts € et 17,38cts €) est compétitif par rapport au tarif des HP en option Heures Creuses (17,81cts €).
Veillez néanmoins à ne pas consommer inutilement pendant ces heures (de 6h à 22h), par souci d’économie et d’écologie.

Le tarif HP du Jour Rouge est très haut, plus de 63cts € au kWh. C’est 4 fois plus le tarif en option Heures Creuses ! En compensation d’un meilleur tarif quasiment toute l’année, ces jours visent à inciter les consommateurs à éviter les pics de consommation s’avérant très polluants. Alors attention si vous comptez passer vos vacances d’hiver dans votre maison de vacances… Veillez à faire vos lessives sur les jours bleus.

Sachez que vous pouvez consulter sur notre site le calendrier Tempo, afin de connaitre la couleur du jour du lendemain. Ainsi, vous pourrez adapter votre consommation pour faire un maximum d’économies. Cela fera du bien à votre portefeuille et à la planète. 🌱

🙋‍♀️ Notez toutefois que le prix de l’abonnement d’une option Tempo (13,34€) et d’une option Heures Creuses (13,62€) est plus cher que celui de l’option « Base » (11,97€). C’est sur le prix de l’électricité que vous aurez une belle réduction !

🗣 Option Tempo : satisfait.e, insatisfait.e ? Encore du progrès à faire ? Aidez à construire l’offre Tempo de demain, en donnant votre avis et en répondant à ce questionnaire.

Source : EDF

TRV, tarif bleu… comparatifs des offres d’électricité d’EDF pour les particuliers

petits nuages dans le ciel bleu

EDF particulier – le tarif bleu : base, HP/HC, Tempo et EJP

Le fournisseur historique EDF propose plusieurs contrats. Le plus connu des particuliers est évidemment celui qui les concerne : le Tarif bleu. Celui-ci n’est pas fixé par EDF, mais réglementé par les pouvoirs publics.

Tarif bleu en option tarifaire « base »

L’option tarifaire la plus souscrite est l’option « base », qui comme son nom l’indique est la plus simple. Le prix du kilowattheure est unique tout au long de l’année et peu importe l’heure, seule la puissance souscrite change le tarif.

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 11€97. Le prix du kilowattheure est de 15,87 cts € TTC/kWh.

Tarif bleu en option tarifaire « heures pleines / heures creuses » (HP/HC)

La seconde option la plus répandue, est celle des heures creuses et heures pleines. A plus forte raison, pour les personnes dont les principales sources de consommation peuvent être déplacées la nuit (la recharge d’un ballon d’eau chaude etc). Le prix du kWh est en effet inférieur au tarif réglementé durant 8 heures (creuses).
Il n’est pas possible pour un client ou un fournisseur de modifier les horaires « creux ». Ils sont généralement consécutifs, pendant la nuit. Pour certains particuliers, les 8h sont fractionnées, avec une seconde tranche horaire creuse autour de midi.

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 13€62. Le prix du kilowattheure est de 17,81 cts € TTC/kWh en heures pleines et 13,37 en heures creuses.

Tarif bleu en option Tempo

L’option Tempo propose des tarifs différents selon les jours de l’année, mais également des heures pleines et des heures creuses.
En échange d’un prix du kilowattheure très intéressant pendant 300 jours dits « bleus », il existe 43 blancs et 22 jours rouges, qui sont plus chers. Ces jours sont définis en hiver, en fonction des pics de consommation d’énergie.
C’est une offre très intéressante pour les personnes pouvant éviter de consommer durant ces quelques jours précis : par exemple, pouvant couper le chauffage et allumer la cheminée !

💵 Pour une puissance de 9kVa, le tarif mensuel de l’abonnement est de 13€34. Le prix du kilowattheure jour bleu est de 15,31 cts € TTC/kWh en heures pleines et 12,42 en heures creuses. En jour blanc, l’HC est à 13,92 contre 17,38 en HP. Pour le jour rouge, en HC 14,88 et l’heure pleine est à 63,71 !

Si l’option Tempo vous intéresse, n’hésitez pas à demander les tarifs de la nouvelle offre :

Des jours bleus Tempo moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option Tempo.

Tarif bleu en option EJP

Enfin, il existe l’option EJP, qui n’est plus disponible à la souscription. Elle a en effet été remplacée par l’option Tempo.
450 000 ménages ont toutefois gardé cette offre historique, qui propose 343 jours économes contre 22 jours plus chers.

Comparatif : les concurrents d’EDF

Depuis 2007, il est possible d’aller chez un autre fournisseur qu’EDF gratuitement, sans engagement et sans intervention. Pourtant, près de 40% des français ne savent pas qu’il est possible de changer de fournisseur d’électricité.

Sur un réseau d’électricité unique, toutes les prestations se valent-elles ?

C’est le service public Enedis qui se charge d’acheminer l’énergie. Il n’y a donc pas de risque de coupure ou d’une qualité de l’énergie différente selon les fournisseurs.

La valeur ajoutée d’un fournisseur se situe alors sur d’autres éléments, comme par exemples : le prix, l’écologie, la qualité de son service client…

Des offres économes… qui n’en sont pas toujours

Concernant le prix, beaucoup de fournisseur promettent X% de réduction par rapport au TRV. Il faut cependant noter différents points.
Cette réduction ne s’applique pas sur la facture totale, mais uniquement sur le prix du kilowattheure. Cela ne tient pas compte de l’abonnement, ni des taxes. Toutefois, ces deux éléments constituent une importante partie de la facture.
Notons également qu’il est possible de proposer un prix du kWh plus bas, tout en augmentant le tarif de l’abonnement.

💡 Notre conseil : privilégier les offres d’énergie verte

Greenpeace a défini un classement sur les différentes offres d’énergie verte. Les seuls fournisseurs cités comme étant « vraiment verts » sont Enercoop, Planète Oui, Urban Solar, Ilek et Plüm Énergie.
Les offres vertes de fournisseurs comme Total Direct Energie, Engie et EDF s’avèrent moins « écolo ». En effet, ces acteurs investissent majoritairement dans le nucléaire, charbon, pétrole etc.

Si certains des fournisseurs « vraiment verts » proposent un tarif légèrement plus élevé que le TRV, notons toutefois que certains acteurs sont à ce même tarif. C’est le cas de Plüm Énergie, par exemple, qui propose une offre renouvelable au fameux tarif bleu et ajoute des bonus éco-conso en euros. Cela revient finalement 10% moins cher en moyenne.

Top 5 des astuces pour réduire sa consommation d’électricité en jours rouges

economies

Vous êtes à la recherche d’astuces pour consommer moins d’énergie, peut-être plus précisément lors des jours les plus chers des options Tempo et EJP ? Nous vous donnons le top 5 des meilleurs éco-gestes, à réaliser au quotidien pour faire baisser sa facture d’électricité.

Les jours rouges EJP et Tempo

Les options économiques EJP et Tempo ont pour but d’inciter les abonnés à réduire leur consommation d’énergie lors de pics de demande.
En échange d’un tarif avantageux le reste du temps, ces options impliquent d’avoir un tarif du kilowattheure beaucoup plus élevé 22 jours par an : les jours rouges.

Ainsi, il conviendra tout particulièrement de surveiller sa consommation électrique sur ces jours-ci.

Comment faire des économies d’électricité

Ces 5 astuces indispensables pour réaliser des économies sur sa facture d’électricité sont utiles au quotidien. Elles vous permettront de baisser votre consommation lors d’un jour EJP rouge ou d’un jour rouge Tempo. En outre, la majorité de ces éco-gestes sont plus écologique et peuvent être utilisés toute l’année !

1 – Consommer au meilleur moment

Il existe des « contacteurs« , que vous pouvez faire installer chez vous. Cette installation va automatiser la suspension d’alimentation des appareils qui consomment le plus d’énergie chez vous, lors des jours rouges. Plus aucune intervention manuelle !

Et pour les tâches du quotidien, décalez au maximum votre consommation.
Les heures creuses des jours au tarif avantageux vous offrent une économie pouvant aller jusqu’à 40% sur votre facture.

Si vous êtes sur Tempo ou en option heures pleines / heures creuses, programmez vos appareils ménagers et déplacez vos consommations lors des heures creuses.
Pour les personnes sous EJP, décalez vos lessives et planifiez de cuisiner les jours non EJP, pour n’avoir qu’à réchauffer lors des jours rouges !

Si vous remplissez votre lave-vaisselle de jour, choisissez le programme économique et laissez le tourner de nuit. Pour le linge, nous vous conseillons de choisir un lavage à 30°C et de le programmer pour qu’il se termine juste avant la fin des heures creuses. Vous pourrez étendre vos vêtements le lendemain matin, en privilégiant un séchage naturel !

2 – Se débarrasser de la consommation fantôme

Saviez-vous qu’une consommation fantôme vous coûte environ 86€ par an ? C’est ce qui arrive quand nous laissons nos chargeurs, ordinateurs et imprimantes branchés alors qu’ils ne sont pas utilisés.

Pour éviter cette surconsommation, il est judicieux d’investir dans des multiprises avec interrupteur qui vous permettent d’éteindre complètement vos appareils, sans avoir à les débrancher. C’est aussi le cas des téléviseurs et de certains appareils électroménagers qui possèdent des veilles cachés… !

Préférez un ordinateur portable à un ordinateur de bureau quand c’est possible, ils demandent 50 à 80% d’énergie en moins et ce n’est pas négligeable. Mais ce qui consomme le plus dans un foyer, ce sont les consoles de jeux vidéo. Vous ne jouez plus ? Éteignez-les !

3 – Entretenir les appareils de sa maison

Bien sûr, mieux les appareils électroménagers fonctionnent et moins ils consomment en énergie. On vous explique pourquoi ?

Un congélateur givré implique une surconsommation de 30%. Pour éviter cela, il faut penser à dégivrer régulièrement votre appareil ! Ainsi, 3 millimètres de givre ajoutent 20€ à votre facture !

Un frigo se maintient constamment à température et l’installer près de sources de chaleur ou des joints abîmés peuvent entraîner une consommation plus importante ! Il est donc essentiel de suivre quelques conseils :

  • L’éloigner des appareils chauds et de la lumière directe du soleil
  • Vérifier qu’il est bien hermétique et changer les joints abîmés
  • Lui laisser de l’espace : 10 centimètres derrière et au-dessus
  • Bien ranger son frigo pour que l’air circule correctement
  • Ne pas ouvrir les portes trop longtemps et trop souvent
  • Nettoyer la grille arrière du réfrigérateur

Le petit conseil malin : Un plat à décongeler ? Laissez-le au réfrigérateur, il dégagera du froid et vous éviterez de vous servir du micro-onde.

Régler la température de votre ballon d’eau chaude est également essentiel. Vous pouvez économiser 15€ par an en baissant la température de 5° d’un ballon de taille moyenne ! Pas besoin qu’il chauffe à plus de 60°C.

Et pour conclure, pour mieux chauffer votre intérieur il faut veiller à ce que vos radiateurs soient purgés une fois par an et nettoyés régulièrement. Il en va de même pour vos VMC et pour le filtre de votre climatiseur.

4 – Appareils basses consommations et isolations thermiques

Si vous prévoyez de changer votre équipement, investissez dans des appareils basse consommation qui peuvent utiliser jusqu’à 10 fois moins d’énergie que les anciens. Un lave-linge A+++ est plus coûteux mais c’est un bon investissement sur le long terme !

Gardez également en tête que les appareils multifonctions consomment forcément moins. Une imprimante scanner demande moins d’énergie que deux appareils branchés.

Pour l’éclairage, on favorise des ampoules à économies d’énergie qui durent trois fois plus longtemps et qui consomment aussi trois fois moins que les classiques.

Pour finir, certains accessoires vous permettent d’isoler vos pièces à moindre frais. Les rideaux thermiques par exemple évitent les déperditions de chaleur, tout comme un boudin de porte à moins de 5€.

5 – Cuisiner responsable

En cuisine, quelques astuces simples et parfois méconnues vous permettent d’optimiser vos cuissons et de réduire votre consommation d’électricité.

Pour cuire vos légumes, la cocotte-minute est 60% plus économe qu’une casserole. Toutefois, si vous préférez avoir recours à cet ustensile, pensez à en utiliser une adaptée à la taille de votre plaque électrique et couvrez-là pour utiliser 4 fois moins d’électricité.

Vous devez faire bouillir de l’eau ? Si vous avez une bouilloire à portée de main, sachez qu’en plus d’être plus rapide elle est aussi peu vorace en énergie : 1€ pour 1 litre d’eau sur 100 utilisations, contre 3€.

Si vous comptez changer vos appareils de cuissons, sachez qu’un four à chaleur tournante à l’avantage de pouvoir cuire plusieurs plats en même temps et qu’un four combiné réduit votre consommation de 66 à 75%. Les plaques à inductions sont 30% plus économiques que la vitrocéramique et elles chauffent plus vite.

Partagez vos astuces pour utiliser moins d’électricité les jours rouges !

Aidez-nous à créer l’option Tempo de demain

ampoule idee

L’option Tempo a été lancée par EDF en 1990. Bien qu’elle offre de nombreux avantage (elle est économe… mais également écolo), elle est peu valorisée par EDF et n’a pas évolué depuis des dizaines d’années !

Cette option est intéressante pour ses clients, puisqu’elle garantit un tarif plus bas toute l’année, en contrepartie de quelques jours pour lesquels le prix du kilowattheure est plus élevé (jours « rouges »).

Mais elle permet également de faire rimer économies avec écologie. En effet, les options EJP et Tempo ont été mises en place pour éviter les pics de consommation d’électricité, s’avérant polluants.
C’est le principe de l’effacement de la consommation : les clients sont incités à réduire leur demande les jours les plus surchargés, plutôt que d’avoir à augmenter la production.

Malheureusement, cette offre n’est que très peu mise en avant par EDF et surtout n’a pas été améliorée depuis bientôt 30 ans !

Nous pensons que cette offre est sous-utilisée et qu’elle a un énorme potentiel. C’est pourquoi nous aimerions avoir votre avis sur l’offre Tempo et les différents moyens de la rendre encore plus attractive pour les consommateurs.

Répondez à notre questionnaire et aidez-nous à améliorer et moderniser l’option Tempo ! Cliquez ici

Ou remplissez le questionnaire directement ici :

L’option Tempo est-elle toujours rentable ?

euros rentabilité

Vous possédez l’offre Tempo, proposée historiquement par le fournisseur d’électricité EDF ? Vous vous demandez si cette offre est toujours rentable ? Découvrez pourquoi cette option est intéressante pour votre porte-monnaie et tous les avantages qu’elle propose !

L’offre Tempo pour faire des économies

Vous connaissez certainement l’intérêt de l’effacement de consommation et nous vous aidions à comprendre l’offre Tempo. Nous vous invitons à le découvrir pour en apprendre plus sur cette option, proposée par le fournisseur d’électricité historique EDF !

Pour rappel, cette option économique a pour but de réduire la consommation d’énergie des abonnés en période critique, quand la demande est trop forte. Pourquoi ? Parce qu’elle implique l’utilisation d’une énergie polluante via des centrales et un risque de coupures de courant, l’énergie ne pouvant être stockée.

Cette offre propose donc de limiter sa consommation lors de certains jours en augmentant considérablement le prix du kilowattheure. En contrepartie, ce tarif est moins élevé le reste de l’année.

Elle vous rappelle sans doute l’option EJP à laquelle il n’est plus possible de souscrire aujourd’hui, mais elle comporte tout de même quelques différences que nous vous détaillons ci-dessous.

Le détail des tarifs de l’option Tempo

L’offre EJP proposait 22 jours surfacturés contre 342 jours à faible tarif. Pour cette option, ce sont trois périodes distinctes qui sont proposées et donc, des tarifs différents. C’est l’option Tempo, plus complexe, qui a succédé à EJP chez EDF.

Une couleur du jour Tempo indique le tarif de la journée :

  • Jour bleu : Moins chers que le tarif classique
  • Jour blanc : Légèrement plus cher que le tarif basique
  • Enfin, jour rouge : Tarif plus élevé, surtout en heures pleines

Dans l’année, il y a 300 jours bleus (dont tous les dimanches), 13 jours blancs et 22 jours rouges. Et chaque jour, des heures pleines (de 6h à 22h) et des heures creuses (le reste de la nuit).

Comme cette offre est liée à la météo, les pics de consommation survenant surtout lors des périodes de froids, la couleur du jour n’est annoncée que la veille.

Pour connaître la couleur Tempo du lendemain, il faut donc consulter le calendrier Tempo !

Le prix du kilowattheure en fonction des jours Tempo :

  • Les jours bleus, heure pleine (HP) : 0,1460 €/kWh
  • Les jours bleus, heure creuse (HC) : 0,1214 €/kWh
  • Le jour blanc, HP : 0,1619 €/kWh
  • Le jour blanc, HC : 0,1287 €/kWh
  • Jour rouge, HP : 0,6182 €/kWh
  • Jour rouge HC : 0,1370 €/kWh

Alors en quoi cette offre est intéressante ?

C’est simple, votre facture repose sur trois éléments : les kilowattheures, l’abonnement qui concerne les frais de gestion du réseau électrique et les taxes qui sont nombreuses.

La part fixe de votre facture est bien sûr celle de l’abonnement. Selon votre équipement et la surface de votre habitation, vous payez plus ou moins cher.

Le montant des taxes est normalement fixe lui aussi, mais certaines se répercutent sur le prix du kilowattheure que vous consommez et alors le montant évolue !

Le plus important dans une facture, c’est donc les kilowattheures consommés. En réduisant votre consommation, votre facture d’électricité baisse aussi.

Pour qui l’offre Tempo est-elle intéressante ?

Nous savons que l’offre Tempo est intéressante quand la consommation d’électricité est réduite lors des périodes de forte demande.

Cette option est donc parfaite pour les foyers disposant d’une source de chaleur alternative ! Les jours Tempo rouges, il suffit d’allumer sa cheminée et de reporter les lessives aux jours bleus Tempo.

Des jours bleus Tempo moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option Tempo.

Encore mieux, vous disposez d’une maison de vacances dans le Sud de la France, qui ne vous sert que l’été ? Votre équipement le plus utilisé sera alors la climatisation, qui tournera seulement les jours les moins chers !

Consommer moins, pour la planète

Outre les économies que l’offre Tempo permet, elle est aussi intéressante d’un point de vue écologique.

Certaines offres discount semblent très attractives et vous promettent des tarifs encore plus bas, mais elles utilisent une énergie « sale » qui provient de centrales polluantes. Le prix du kilowattheure est plus bas, mais souvent celui de votre abonnement augmente, par exemple. Ainsi, ce n’est pas toujours plus rentable. Attention aux arnaques !

Une bonne énergie, s’achète à un producteur au prix juste ! Mais surtout, c’est une énergie consommée raisonnablement.

Votre avis sur l’offre Tempo ? Vous permet-elle d’économiser ?

Bien réduire sa consommation d’électricité les jours rouges Tempo

ampoule idee

L’offre tempo est intéressante parce qu’elle permet de réduire sa consommation et de payer moins cher votre électricité à l’année. Mais pour qu’elle soit efficace, il est important de mettre en place quelques gestes simples au quotidien, en économisant certaines journées. On vous donne quelques conseils ? Suivez le guide, votre portefeuille et la planète vous remercieront !

Pourquoi moins consommer les jours rouges

Dans un précédent article, nous vous expliquions pourquoi l’offre Tempo est intéressante financièrement. Vous le savez, cette option historiquement proposée par EDF vous permet de faire des économies sur votre facture d’électricité en réduisant votre consommation lors de certains jours et notamment en « jour rouge Tempo« .

En contrepartie d’un tarif bas 300 + 43 jours par an (bleus et blancs), ce sont 22 jours rouges qui sont facturés à la hausse. Ainsi, il est essentiel de consommer autrement durant cette période !

Pour vous aider, nous vous partageons quelques astuces toutes simples pour des économies d’énergies dans la maison.

Des astuces pour réduire sa consommation d’électricité

Vous faites naturellement déjà les « classiques » : les jours rouges, on n’allume pas son chauffage électrique, on reporte les lessives à plus tard etc.
Peut-être avez-vous un contacteur ? Pour ne pas intervenir manuellement en fonction des variations de tarifs, cette installation automatise la suspension d’alimentation des appareils consommants le plus d’énergie chez vous, lors des jours rouges.

En complément, il existe également de nombreux éco-gestes simples à mettre en place au quotidien pour réduire sa facture d’électricité. Et ils sont bons pour la planète ! Les voici, présentés pièce par pièce !

Astuces pour économiser dans la cuisine

Côté cuisine, veillez à un bon entretien de vos appareils électroménagers :

Le frigo :

  • Il doit être bien rangé et hermétique.
  • Laissez 10 centimètres derrière lui et au-dessus.
  • Ne le placez pas à côté d’une source de chaleur.
  • Le dégivrage évite une surconsommation d’environ 30%.

Le four et les plaques :

  • Utilisez des casseroles adaptées à la taille de vos plaques.
  • Couvrez-les, vous consommerez 4 fois moins d’électricité !
  • La bouilloire est peu vorace en énergie et vous permettra de faire chauffer votre eau rapidement.
  • Vos plaques chauffent encore une fois éteintes, arrêtez les avant la fin de la cuisson.

Le lave-vaisselle :

  • Remplissez-le au maximum.
  • Privilégiez le programme économique : 45% d’énergie en moins.
Des jours bleus Tempo moins chers, ça vous tente ?Votre option va évoluer, si vous souhaitez être informé(e), laissez-nous votre mail.

Nous n'utiliserons pas vos données autrement que pour vous informer de l'évolution de l'option Tempo.

Faire des économies d’énergie dans le salon et les bureaux

Dans le salon, votre équipement multimédia représente une part importante de votre consommation d’énergie :

  • La veille :

Laisser vos équipements en veille demande 300 à 500 kWh de puissance total, ce qui peut représenter un coût de 80€ par an !

Attention aux veilles cachées et n’hésitez pas à débrancher les appareils qui ne servent pas, même les chargeurs. C’est plus facile en utilisant des multiprises avec interrupteur !

  • Les ordinateurs :

Utiliser un ordinateur portable (20 à 75 kWh par an) consomme 50 à 80% d’énergie en moins qu’un ordinateur de bureau (150 à 250 kWh).

  • Les imprimantes et scanners :

Les équipements multifonctions consomment moins, mieux vaut donc investir dans une imprimante qui fait aussi scanner. Parce qu’elle n’a pas besoin de pré-chauffage, une imprimante jet d’encre demande 10 watts maximum contrairement à l’imprimante laser qui consomme jusqu’à 300 watts !

Mieux consommer dans la salle de bain

Vous le savez certainement, prendre des douches plutôt que des bains vous permet de réaliser de grosses économies d’eau, mais également d’électricité. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a moins d’eau à chauffer !

Par ailleurs, nous vous conseillons de régler votre chauffe-eau à 55 ou 60 °C, vous réaliserez une économie de 5€ par an.

Enfin, pour les lessives, utilisez votre lave-linge à 30 °C en heures creuses. Vos vêtements et votre facture vous diront merci ! Privilégiez aussi le séchage à l’air libre plutôt que le sèche-linge, qui est très énergivore.

Des économies d’électricité pour les chambres

La température idéale d’une chambre est de 17°C. Vous utilisez des radiateurs électriques ? Pensez à la nettoyer pour qu’ils chauffent mieux et purgez-les une fois par an.

La journée, laissez les rideaux ouverts pour faire entrer la chaleur du soleil. La nuit, fermez vos stores et vos volets pour éviter le froid. Les rideaux thermiques peuvent vous aider à conserver la chaleur de votre intérieur !

Réduire sa facture d’électricité, en général !

Dans toutes les pièces de la maison, pensez à utiliser des ampoules à basse consommation. Il en existe maintenant de toutes sortes sur le marché ! En outre, favorisez un éclairage naturel et utilisez des peintures claires pour réfléchir la lumière.

Les pièces doivent être aérées de 10 à 15 minutes afin de renouveler l’air et leur permettre ensuite de mieux chauffer, sans humidité. C’est également essentiel d’un point de vue santé.

Également, dans les pièces à vivre, la température idéale est de 19°C, mais n’hésitez pas à baisser vos radiateurs de 1 °C supplémentaire et vous économiserez 7% de plus !

Pour terminer, pensez à dépoussiérer vos VMC. Pour les climatiseurs, le filtre doit être nettoyé régulièrement !

Vous connaissez d’autres astuces pour moins consommer d’électricité ?Partagez-les en commentaire !